Accueil > Biographie Brigitte Bardot
 

Icône des années
50 et 60,

Égérie des plus grands artistes de l'époque, '' sex-symbol '' et tout à la fois emblème de l'émancipation des femmes ! Adulée pour sa beauté et sa fougue, critiquée pour son franc-parler, parfois raillée pour son engagement sans faille pour la cause animale, la légendaire BB. a su s'affranchir aujourd'hui, des médias et des journalistes, pour vivre libre et indépendante..

brigitte anne-marie bardot

Née à Paris, le 28 septembre 1934. Ses parents : Louis Bardot (industriel) et Anne-Marie Mucel. Brigitte passera son enfance dans le confort d'une famille bourgeoise et sévère.

 

Une beauté insolente

Parallèlement à ses études, Brigitte suit des cours de danse classique au conservatoire et obtiendra plusieurs premiers prix. (petite anecdote ; dans la classe de danse de Brigitte se trouve également Leslie Caron, qui deviendra célèbre aux U.S.A., comme partenaire du chorégraphe et acteur américain, Gene Kelly)

En 1938, naissance le 5 mai de la sœur de Brigitte : Marie-Jeanne, surnommée ‘’ Mijanou ‘’ (mariée à l’acteur Patrick Bauchau, elle vit à Los Angeles ).

La grâce de Brigitte fait rapidement d’elle une jeune fille remarquée. Elle pose ainsi pour la première fois à 15 ans en 1949 dans le magazine Le Jardin des Modes. Elle est bientôt engagée par la directrice de ELLE , Hélène Lazareff (une amie de sa mère).

En 1950, Le réalisateur Marc Allégret la remarque et lui propose un rôle dans son prochain film Les lauriers sont coupés. Le film ne se fera jamais mais elle vient de rencontrer un jeune assistant, Roger Vadim. Elle n’a que 15 ans et lui près de 22ans. Le coup de foudre est instantané.(On parle mariage mais les parents de Brigitte exigeront que leur fille ait 18 ans avant de se marier ).

En 1952, elle fait ses débuts au cinéma, dans Le Trou normand de Jean Boyer, aux côtés de Bourvil. La même année, elle épouse Roger Vadim, le 20 décembre. Le mariage sera célébré à l’église de Passy. (Ils divorceront en 1956).

Tout va s’enchaîner pour cette jeune fille d’une beauté insolente.

 

une femme
hors du commun

En 1953, elle connaît sa première et unique expérience au théâtre en jouant l'invitation au château de Jean Anouilh au théâtre de l'atelier.

C'est durant le festival de Cannes que sa carrière décolle. Car la simple starlette qu'elle est éclipse déjà les stars de l'époque. Elle déclenche les flashs des photographes et son sex-appeal ébranle la Croisette, le célèbre acteur Kirk Douglas aurait même tenté de l'emmener aux Etats-Unis.

Brigitte dégage un naturel et une telle sensualité que peu de personnes résisteront à cette jeune femme hors du commun, pour sa façon de se mouvoir et de sa beauté, mais aussi pour sa jeunesse, provocatrice et impudique.

Dès lors, elle enchaîne d'autres films, tels que Futures vedettes de Marc Allégret, Les Week-ends de Néron de Steno, Les Grandes Manœuvres de René Clair où elle tient un second rôle aux côtés de Gérard Philipe et Michèle Morgan, mais aussi Cette sacrée gamine ou encore En effeuillant la marguerite…

En 1967, Brigitte épouse à Las-Végas, le play-boy allemand et milliardaire, Gunter Sachs. Ils divorceront en 1969. La rencontre avec Serge Gainsbourg, qui lui avait déjà proposé une chanson en 1963. et qui va lui écrire ses plus grands succès : Harley Davidson, Bonnie and Clyde, Contact, Comic Strip, Bubble Gum et surtout… Je t'aime moi non plus, chanson très érotique et scandaleuse ( à l'époque ) et qui sera reprise et connue par Jane Birkin… En tout, Brigitte interprètera près de 80 chansons, dont la fameuse Sur la Plage Abandonnée de Jean-Max Rivière.

En 1969, Brigitte est la première française choisie pour symboliser ''Marianne'' figure de la République. Le buste est réalisé par le sculpteur Aslan.

En 1973, Brigitte, décide de mettre un terme définitif à sa carrière cinématographique.

En 1977, Brigitte déclenche une vaste campagne médiatique avec son ami suisse Franck Weber, en se rendant sur la banquise canadienne pour dénoncer le massacre des bébés phoques pour leur fourrure. Son périple va durer cinq jours sous une pression médiatique inouïe. À son retour en France, elle réussira à faire voter l'interdiction du commerce de la fourrure issue de ce massacre, grâce notamment au soutien du président de l'époque, Valéry Giscard d'Estaing.

En 1985, Brigitte reçoit la Légion d'Honneur … qu'elle n'ira jamais chercher !

En 1986, elle crée La Fondation Brigitte Bardot. Pour apporter les 3 millions de francs nécessaires de sa Fondation, Brigitte vend aux enchères, en 1987, ses bijoux, œuvres d'art et autres objets de valeur.

En 1991, Brigitte fait don de sa propriété La Madrague à sa Fondation.

En 1992, la fondation est déclarée d'utilité publique par le Conseil d'État.

le mythe bb

Mais le déclic survient en 1956, lorsque sort dans les salles de cinéma, Et Dieu Créa La Femme, réalisé par Roger Vadim à Saint-Tropez. Ce film est un des plus grands scandales de l'Histoire du cinéma de l'époque. Il raconte comment Juliette (BB), d'une façon jugée indécente, est convoitée par trois hommes très différents. Brigitte y apparaît notamment dans un mambo mémorable, une scène devenue mythique. Le film déclenche une véritable fureur autour de l'actrice (d'abord aux États-Unis) et fait naître une « bardolatrie » sans égal dans le monde entier.

En 1958, Brigitte achète sa célèbre propriété '' La Madrague '' à Saint-Tropez. Devenue une véritable star, la jeune femme, dans le fond émotive et timide, reste très sensible aux critiques et à sa médiatisation outrancière. Les femmes ont en fait leur idole, s'habillent et se coiffent comme elle… ou la jalousent. Les hommes succombent à son charme. Rien n'arrêtera plus jamais le mythe BB, la légende est en route.

En 1959, Jacques Charrier, jeune comédien, deviendra son deuxième mari, et avec lequel elle aura son unique enfant, Nicolas, né le 11 janvier 1960.Elle divorcera en 1962.

En 1961, Jorge Vieira, chanteur sud- américain, interprète la célèbre samba Brigitte Bardot, Bardot. L'année suivante, Brigitte enregistre son premier disque Sidonie. Ce qui ne l'empêche pas de tourner au cinéma avec les plus grands (Clouzot, Malle, Godard, Molinaro, Duvivier, Autant-Lara…) 48 films, entre autres : En Cas de Malheur, Vie Privée, La Vérité, L'Ours et la Poupée, Le Mépris, Viva Maria…

En 1962, Brigitte fait son entrée dans le dictionnaire '' le Petit Larousse''. Toujours en 1962, dans l'émission de TV ''5 colonnes à la une'', Brigitte dénonce les conditions d'abattages des animaux de boucherie en France.

 

la protection des animaux

De 1989 à 1992, Brigitte présente sur la première chaîne TF1, une série de 12 émissions '' S.O.S. Animaux '', qui connaîtrons un énorme succès public.

En 1992, Brigitte rencontre Bernard d'Ormale avec qui elle partage toujours sa vie
Aujourd'hui. Sortie du 1er numéro du magazine trimestriel de la Fondation B.B.,'' l'Info-Journal '' (46 000 abonnés).

En 1996, Brigitte sort ses mémoires aux éditions Grasset ( 2 tomes : '' Initiales B.B. '' et '' Le Carré de Pluton ''. Plus de 1,8million d'exemplaires vendus. (Initiales B.B. a été traduit dans plus de trente pays et a obtenu le prix '' Paul Léautaud '' en France et le prix '' Chianciano '' en Italie.

En 2003, Brigitte sort un livre aux éditions du Rocher, '' Un Cri dans le Silence '', dénonçant la décadence des traditions et Valeurs de la France. Ce livre a déclenché une énorme polémique et un procès mais c'est vendu à plus de 380 000 exemplaires en France et il a reçu le prix des '' Intellectuels Indépendants ''.

En 2006, Brigitte préside la cérémonie des 20 ans de sa Fondation au théâtre Marigny à Paris. C'est sa dernière apparition publique. Elle sort un livre aux éditions du Rocher, '' Pourquoi '', retraçant les 20 ans de combats de sa Fondation.

En 2007, Brigitte fait don de sa propriété de Bazoches (Yvelines) à sa Fondation.

En 2010 une exposition consacrée à Brigitte est présentée à Boulogne Billancourt puis à Saint-Tropez, c'est une première mondiale et unformidable succès, ces expositions furent initiées par son un ami Bruno Ricard.
En 2011, la Fondation de Brigitte fête ses 25 ans (72 000 donateurs, 600 délégués, 90 salariés). Elle œuvre dans le monde entier pour la protection des animaux sauvages et domestiques.

  • fondation brigitte bardot
  • 28, Rue VINEUSE, 75116 Paris
  • tel: 01.47.05.14.60
  • www.fondationbrigittebardot.fr


Fermer

Vous devez posséder un compte et être connecté pour utiliser votre wishlist.